var _paq = _paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="//www.statistique-site-web.fr/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'piwik.php']); _paq.push(['setSiteId', '54']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.type='text/javascript'; g.async=true; g.defer=true; g.src=u+'piwik.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })();
     
Réparation d’un pilier d’entrée Version imprimable Adresse mail

Réparation d’un pilier...


   Régulièrement certains ouvrages en pierre comme notamment les piliers de portails sont accrochés par des camions ou autres véhicules . Les dommages vont de la simple éraflure à la destruction complète du pilier. Dans ce dernier cas là il faut faire l’inventaire des pièces récupérables, des pièces que l’on va pouvoir reconstituer par collage, les pièces qu’il faudra carrément refaire.

Image

   Dans l’exemple que j’ai choisi de vous montrer, un des piliers qui était surmonté d’un boule a été percuté et un tiers de sa hauteur est tombé. Après une première visite sur place j’ai pu constater que la plupart des pierres tombées devaient être changées.

Image

   Seule la boule tombée dans une mare proche et son support semblés récupérables. Grâce aux fragments de pierre j’allais pouvoir réaliser le gabarit de la moulure du couronnement du pilier. La pierre d’origine est une pierre blanche à grain fin , le choix du matériau pour la restauration sera la pierre de Richemont. Après une expédition quelque peu aquatique pour récupérer la boule , les éléments intacts seront ramenés à mon atelier pour subir un nettoyage et surtout pour être ajustés sur les nouvelles pièces réalisées.

Image

   On effectuera le collage de certains fragments récupérés en essayant de retrouver leur emplacement d’origine. La dernière étape consistera au remontage du pilier, d’abord les éléments constituant le fût, moellons de pierres lisses maçonnés avec un mortier à la chaux et avec un sable blanc. Il faudra ensuite installer la corniche du couronnement et enfin la boule et son support.

Image

   Le deuxième pilier resté en place servira en quelque sorte de modèle, il nous informera sur le nombre d’assises de pierre, et sur la hauteur réelle du pilier accidenté. La finition consistera au jointoiement et à éventuellement la patine des pierres afin de retrouver le ton de la pierre vieilli par le temps.

Image

   Grâce à ce travail de restauration un grand nombre d’ouvrages en pierre que la plupart du public ne remarque pas, mais qui ont traversés le temps, et auxquels les propriétaires sont très attachés, seront sauvés. Aussi quel plaisir que de ressentir chez mes clients le bonheur de retrouver intactes ces pierres quelquefois héritées de leur famille sur plusieurs générations et dont la destruction est un réel déchirement. C’est pour eux un moyen de perpétrer cet héritage.

Image

 
< Précédent

Lettre d'Informations

Enregistrez-vous et recevez un E-mail lorsqu'il y a un fait remarquable sur un chantier !